Nous contacter

2 réponses à Nous contacter

  1. LACANETTE Michel. dit :

    Bonjour,
    Veuillez trouver ci-joint pour information mes remarques concernant la publication d’ un article de presse sur le journal La République du 04/07/2021. Article qui je crois devrait être repris par les Associations pour dénoncer ces propos.
    Bien à vous.
    Michel LACANETTE.

    Monsieur Le Président,

    La lecture de votre article de presse publié par le journal La République du 04/07/2021, titré
    « QUI AURA LE COURAGE » m’interpelle sur votre sincérité à apporter des réponses fiables
    quant au problème des transports des marchandises et des personnes en vallée d’ Aspe.
    Si l’ on peut être quelque peu d’ accord avec vous pour ce qui concerne le développement longitudinal du ferroviaire de part et d’ autre de la chaîne Pyrénéenne, on ne peut comprendre votre acharnement à vouloir
    développer un couloir routier dans le sens transversal des Pyrénées.
    C’ est acharnement est d’ autant plus injustifié qu’ il va totalement à l’ encontre de l’ engagement de notre
    pays, mais également de l’ Europe dans la lutte contre les gaz à effet de serre. ( COP21).
    Vôtre acharnement est d’ autant plus injustifié qu’ il existe une ligne ferroviaire ( Pau/ Canfranc) qui
    peut parfaitement répondre aux transports transversaux entre le Nord et le Sud de la chaîne
    Pyrénéenne. Cela très rapidement et pour beaucoup moins cher que la transformation de la RN134
    en couloir à camions. ( estimation 3 Milliards d’ euros pour la route et 20 ans de travaux ,
    3 à 4 Millions d’ euros pour la ligne et environ 2 ans de travaux)
    Avec de plus pour la population valléenne riveraine, le respect de la valeur des biens immobiliers, de la santé
    et de la sécurité des biens et des personnes, mais également le respect de l’ environnement dans sa globalité.
    La solution ferroviaire ne peut laisser personne indifférent, pour répondre aux engagements de notre pays,
    mais également pour répondre favorablement aux inquiétudes des Aspoises, Aspois et Piémontais.
    Alors j’ espère, comme beaucoup de personnes, que c’ est vous QUI AURA LE COURAGE de reconnaître
    que ce projet routier et son corollaire le contournement de la ville d’ Oloron Ste Marie par le Gabarn ,
    vieux de plus de 30 ans sont dépassés et obsolètes. D’ autant qu’ ils n’ apporteront rien
    en matière de développement économique pour la vallée et son Piémont, si ce n’ est de les défigurer
    définitivement et d’ en stopper le développement touristique, dont on a tant besoin.
    Je profite de ce courrier pour vous rappeler que votre prédécesseur à la présidence de BAP, était favorable
    à l’ instauration d’ un péage pour les PL de transit international, seul moyen rapide de limiter le nombre de PL
    en vallée d’ Aspe . J’ ose espérer que sur ce point votre position reste la même et que prochainement avec l’ appui
    des Autorités de Tutelle cette mesure sera mise en place.
    J’ espère que ce courrier attirera toute votre attention et amènera BAP à revoir rapidement sa position face
    à l’ absurdité de ce projet routier qui manque totalement de cohérence face à vos autres engagements
    en faveur du transport ferroviaire.
    Je vous prie d’ agréer, Monsieur le Président, mes sincères salutations.

    Michel LACANETTE.

    Adresse Postale: Michel LACANETTE 24 Avenue Jean Jaurès 64400 OLORON STE MARIE.
    Adresse Mail: michele.lacanette@wanadoo.fr

  2. LARREYA Paul dit :

    Ne pensez-vous pas qu’il serait utile de militer pour la construction d’une gare routière à Pau (cf. le scandale des arrêts de bus longue distance Avenue de l’Université) ? Pau est l’une des grandes villes de France à ne pas en posséder. Deux emplacements possibles pour une gare routière (et pourquoi pas deux gares routières ?) : près de la gare SNCF (comme à Toulouse, Avignon, Aix-en-Provence, etc.) et près de l’entrée “Pau-centre” de l’autoroute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *